Articles de presse

Forum consacré à la carrière tennistique de Gaël Monfils: Photos, news, matchs... tout!

Articles de presse

Messagede gwenoul » Dim Jan 08, 2006 10:30

J'inaugure ce topic par cet article concernant la finale de Doha :

Doha - Monfils s'incline contre un Federer déjà en forme

Gaël Monfils, sans démériter, s'est incliné contre Roger Federer, qui a chassé les doutes qui planaient sur sa cheville soignée en battant le prometteur Français en finale du premier tournoi de tennis du circuit ATP de l'année, 6-3, 7-6 (7/5) samedi à Doha.
Le Suisse s'est déplacé sans problème sur le cours, a frappé fort dans son style habituel, sans avoir l'air de cogner, et s'est même retrouvé plus souvent qu'à l'accoutumée au filet pour accrocher le 34e titre de sa carrière (en 43 finales) et conserver sa couronne qatarienne.

Monfils, 19 ans, vaillant, rapide face à l'incontestable numéro un mondial, a donné du fil à retordre à Federer. Il l'a breaké au premier set, avant d'être impitoyablement remonté de 3-1 à 3-6. Il a décroché le droit à un jeu décisif dans la deuxième manche grâce à quelques coups magnifiques. Il a même mené 5/4 dans ce jeu décisif. Surtout, il a réussi à sortir ses meilleurs coups dans une finale.

»J'ai été trop nerveux lors de mes précédentes finales et je ne les ai pas aimées», a expliqué Monfils, qui s'est préparé de manière décontractée, se produisant par exemple avec une danseuse du ventre au cours du dîner officiel.

»Si je voulais mieux jouer, a poursuivi le Français, je pensais qu'il était préférable d'essayer d'être plus relaxé et de prendre du plaisir».

Inexpérience

»Je savais qu'un jeune joueur attend toujours la chance d'une victoire de prestige pour se faire connaître, a dit Federer à propos de son ambitieux adversaire. Alors je savais que c'était un match dangereux».

Federer a mal commencé la partie, commettant trois fautes directes sur son premier engagement - perdu. Mais il a sauvé deux nouvelles balles de break à 3-1 contre lui, et la machine s'est mise en route.

Par contraste, Monfils a alors montré ses premiers signes d'inexpérience, frappant trop fort deux revers, perdant son service et sa confiance. Il a subi un trou d'air: 13 points perdus de rang.

Avec le début du set suivant, la situation semblait s'aggraver pour Monfils. Il perdait d'entrée son service à cause notamment de deux doubles-fautes. Mais le jeune loup se réveillait et le match s'emballait, chaque adversaire sortant ses meilleurs coups pour distancer l'autre.

Mais Federer en avait gardé quatre dans sa manche pour conclure le match dans ce jeu décisif mal engagé pour lui.

Et avec cette 45e victoire consécutive sur surface rapide, le Suisse a préparé au mieux le premier grand chelem de l'année, l'Open d'Australie, et sa revanche. Il avait perdu son titre en demi-finale contre Marat Safin.
Avatar de l’utilisateur
gwenoul
Moderator
Moderator
 
Messages: 49
Inscription: Lun Déc 19, 2005 23:22
Localisation: Lomme/Lille/France

Messagede abdelle » Dim Jan 08, 2006 12:18

merci pour l'article !
abdelle
Fan
Fan
 
Messages: 55
Inscription: Mar Nov 22, 2005 19:35

Messagede gathou » Dim Jan 08, 2006 15:55

Sympa l'article!!merci!!
gathou
Little Fan
Little Fan
 
Messages: 38
Inscription: Jeu Jan 05, 2006 19:17

Messagede gwenoul » Dim Jan 08, 2006 20:48

Juste un petit rappel. Il y a un an, Gaël Monfils était encore inconnu. Aujourd'hui, il est passé de l'anonymat des tournois Futurs aux projecteurs des Grands Chelems, des prestigieux tournois et de la Coupe Davis. Le jeune Parisien doit cet exploit miraculeux à sa volonté, sa détermination et surtout son amour pour la petite balle jaune. Un amour qui date de longues années. Depuis 16 ans plus précisément. A l'époque Gaël n'avait que 4 ans.

Il habitait la Courneuve, en banlieue parisienne. Son père, d'origine guadeloupéenne, est un ancien défenseur du club de football des Girondins de Bordeaux. Il fallait, donc, que quelqu'un de la famille Monfils porte le flambeau. Peu importe la discipline. Pas de gêne, le petit Gaël se reconnaît dans l'univers du tennis.

Des années durant, par ses multiples participations aux tournois juniors, Monfils s'est adjugé d'une très bonne réputation dans le monde du tennis. A 18 ans, il faisait déjà la Une des journaux de son pays. Cet engouement pour Gaël, ou « la Perle Noire » comme préfèrent certains l'appeler, n'a été à aucun moment fruit du hasard. Monfils, avait en effet remporté le titre de champion du monde junior ainsi que le Petit Chelem en s'imposant à l'Open d'Australie, à Roland Garros et enfin à Wimbledon en Grande Bretagne.

Quelques mois plus tard, Gaël fait son entrée chez les pros. On le croisait un peu partout. Regard expressif, geste vif et sourire hollywoodien, Monfils reste le grand espoir du tennis français.

Malgré son jeune âge (20 ans actuellement), Gaël Monfils est de toute évidence un joueur accompli. Sa carrière, à peine entamée, méduse autant par son invraisemblance que par son côté féerique.

Côté image chez les supporters, Monfils est un héros national. Il a su parfaitement séduire le public grâce à ses services qui dépassent souvent les 200km/h, ses revers à deux mains et ses grands coups droits. Bref, son jeu si spontané et si professionnel ne laisse pas indifférent. 2005 semble être le point de départ de la « légende » Monfils. Il remporte le premier titre de sa jeune carrière. Le premier sur le circuit ATP. Il s'agissait du tournoi de Spot en Pologne. Il a été également finaliste à deux reprises, lors des tournois de Metz et de Lyon.

Conséquence immédiate : Gaël intègre le cercle du top 40. Malgré ses bons résultats, son entraîneur Thierry Champion déclare à notre confrère L'Equipe que « Le niveau de jeu général de Gaël est bien là, il peut rivaliser avec
les meilleurs même si évidemment il y a encore beaucoup de choses à améliorer ». Pour autant, le jeune Monfils n'a point jeté l'éponge. Ses objectifs sont ciblés, précis comme des notes de bas de page.

Toujours en 2005, Monfils tente une autre expérience, toute à fait particulière. Celle de jouer pour l'équipe de France. Il a été, en effet, retenu par le capitaine du team de Coupe Davis comme cinquième joueur. Une source de motivation pour le jeune Guadeloupéen. Depuis, ceux qui pensaient que Gaël Monfils est « trop tendre » pour occuper le devant du circuit masculin, commençaient petit à petit à se rendre à l'évidence et surtout à croire en ce jeune prodige. Et puis, leur idée a été vite abandonnée face à tant de preuves d'un talent inné. Mais comment ne pas admirer ce jeune virtuose, qui a vite appris à se sentir bien dans sa peau?

Monfils incarne cette force omniprésente, qui, en peu de temps, lui a valu d'être le symbole de toute une génération.

Ce week-end, Gaël a disputé la finale du tournoi de Doha face au suisse Roger Federer, n°1 mondial,. « La Perle Noire » a affiché une très belle résistance, mais il ne pouvait rien faire contre le roi du circuit. Il s'est bien battu mais en vain. Le fait d'atteindre ce stade de compétition ne peut que nourrir des espoirs pour la saison 2006.

Monfils gravit lentement mais sûrement les échelons de la gloire. Certes, il est en ce moment en phase d'apprentissage, mais il a largement le temps pour grandir. Monfils, tu brilles !

Gaël Monfils en dates :
1er septembre 1986 : Naissance à Paris
2004 : remporte le titre du champion du monde junior et devient joueur professionnel.
2005 : remporte son premier tournoi sur le circuit ATP
2006 : dispute la finale du tournoi de Doha.
Avatar de l’utilisateur
gwenoul
Moderator
Moderator
 
Messages: 49
Inscription: Lun Déc 19, 2005 23:22
Localisation: Lomme/Lille/France

Messagede gathou » Mer Jan 11, 2006 20:13

Sympa la bio!!! merci! tu t'impliques bien dans le forum ca fait plaisir! en tout cas grace à toi j'ai appris des trucs sur gaelm et ca me fait plaisir! :wink:
gathou
Little Fan
Little Fan
 
Messages: 38
Inscription: Jeu Jan 05, 2006 19:17

Messagede abdelle » Dim Jan 29, 2006 12:30

merci !
abdelle
Fan
Fan
 
Messages: 55
Inscription: Mar Nov 22, 2005 19:35


Retourner vers L'actualité de Gaël

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron