Articles & Interviews

Forum consacré à la carrière tennistique de Gaël Monfils: Photos, news, matchs... tout!

Re: Articles & Interviews

Messagede ArThUr » Mar Nov 01, 2016 14:27

J'ai pas vu le point à Stockholm mais si c'est vraiment à cause d'un point débile qu'on le verra pas à Bercy cette année ça me dégoûte...

Pour le reste j'ai bien aimé le fait qu'il s'explique aussi, après il a aussi raison sur le fait qu'il est quand même 7ème mondial et que quand on écoute certains il a fait une saison moyenne sans plus, ben beaucoup aimerait être 7ème en étant moyen...
ArThUr
Master Fan
Master Fan
 
Messages: 2903
Inscription: Lun Jan 05, 2009 16:53
Localisation: Lille

Re: Articles & Interviews

Messagede FandeMonfils » Mar Nov 01, 2016 18:42

J'adore Gaël mais je pense qu'il a fait une saison correcte, qui aurait pu être bonne avec quelques victoires sur des gros joueurs en plus. Mais dans l'ensemble il a quand même eu une chance phénoménale dans ses tableaux que ce soit en Australie, aux Etats-Unis ou à Monte Carlo.

J'ai préféré certaines saison plus en dents de scie mais avec des coups d'éclats qui nous laissent espérer le meilleur. Là il est 7e ok mais il va avoir des points à défendre et si à chaque fois qu'il tombera sur un top 5 en 1/8e il se fait taper le bilan de 2017 sera vite fait! Il perdra sa 7e place mondiale et on dira quoi?

Pour le point si c'est celui auquel je pense c'est simplement qu'il essaye d'aller chercher un très bon coup droit de son adversaire et il ne freine pas à temps pour éviter un panneau publicitaire.
Avatar de l’utilisateur
FandeMonfils
Moderator
Moderator
 
Messages: 5065
Inscription: Mer Jan 17, 2007 17:56

Re: Articles & Interviews

Messagede FandeMonfils » Sam Jan 14, 2017 15:21

Article très très intéressant dans l'Equipe sur Gaël. Ils l'ont suivi pendant sa préparation sur quelques jours!

Apparemment déjà il démarre maintenant ses journées à 8h et bosse surtout le matin, là où ils faisaient deux séances avant, une le matin et une l'aprèm. Ensuite c'est intéressant de voir qu'ils ont surtout mis l'accent sur le physique. Et là il y a du nouveau, beaucoup d'exercices où il doit enchaîner des gros efforts puis reprendre la raquette et rebelote avec un nouvel effort physique puis tennis etc. Ils veulent augmenter sa capacité à enchainer les points. Et pour ça, Gaëtan Olivier lui met notamment un masque qui récrée les conditions d'altitude! Ca lui donne une drôle d'allure mais du coup ça l'oblige à respirer et apparemment ça muscle le diaphragme!

Côté tennis ils mettent l'accent sur un tennis agressif toujours, avec la première frappe après le service, des décalage coups droits et des retours agressifs, ainsi que de la volée.

En tout cas c'est passionnant de voir leur travail et je suis sûr qu'il va payer!!! Allez!!!

(Si jamais quelqu'un a l'article ou peut le faire partager c'est encore mieux!)
Avatar de l’utilisateur
FandeMonfils
Moderator
Moderator
 
Messages: 5065
Inscription: Mer Jan 17, 2007 17:56

Re: Articles & Interviews

Messagede bestennis » Sam Jan 14, 2017 19:55

Gaël Monfils s'est préparé à Miami

Le 14/01/2017, mis à jour le 14/01/2017 05:00:00

Le n° 1 français nous a reçus le mois dernier dans son camp de base de Floride, où il a affûté ses armes avant le premier tournoi du Grand Chelem de la saison.
Franck Ramella

MIAMI - À Miami, on retrouve Gaël Monfils à huit heures du matin, pétantes. Prêt pour les étirements, ou les massages, ou la muscu, ou les séries de 400 m, qui précéderont la séance de tennis pour boucler la matinée gargantuesque avant l'après-midi, plus ou moins libre. On en connaît certains qui froncent déjà le sourcil autour de cette nouvelle légende de l'homme matinal. Même l'intéressé en sourit. « Si les gens voient ça, ils vont dire : "Monfils, Miami, 8 heures du mat'. Jamais. Improbable. Ta gueule. Zéro !" » C'est pourtant vrai. Fini l'indécrottable lève-tard dans cette studieuse intersaison. L'an dernier, le team Monfils, avec le coach Mikael Tillström et le préparateur-masseur Gaëtan Olivier (*), avait imaginé les choses différemment, avec deux sessions de deux heures entrecoupées par le lunch, avant que l'entraîneur ne réalise que le planning étalé ne convenait pas forcément au poulain. « Les longues journées, ça rendait les choses mentalement plus lourdes pour lui. Et Gaël n'a pas tant besoin de tennis que ça pendant la préparation. »

Il fallait densifier, comme pour se tester sur cinq heures d'effort d'affilée en vue des futures joutes en cinq sets, en fatiguant le joueur bien en peine de rajouter du paddle ou du basket, ses péchés mignons du rab en effort parfois si dangereux... Il fallait montrer, aussi, que le team, qui fête sa première année d'existence, savait s'ajuster après une première saison réussie. On tenait là notre premier petit secret (on reste modeste) autour d'une cellule que Monfils avait tellement voulu préserver en 2016 qu'il n'avait fait qu'esquiver les questions précises sur son mode de fonctionnement. Enfin, on les voyait tous au travail ailleurs que sur un court d'entraînement en plein tournoi !


Nous voilà embarqués, de l'hôtel Epic, pour les joutes en salle de gym, jusqu'à Key Biscayne, pour le tennis, en suivant Brickell Avenue lors du court trajet de downtown qui mène aux terrains de la presqu'île qui accueille le Masters 1000 de Miami en mars. Alors ? On en gardera l'idée qu'on peut aligner les énormes mites en coup droit au rythme du reggaeton. Que les décibels peuvent sortir du petit haut-parleur portable, produits par J. Balvin ou Nicky Jam, sans que cela nuise à l'intensité des séances. Quand il sent que ça va être dur, Monfils fait parfois cracher la musique pour se donner du courage. Quand il sent qu'il veut rire, le voilà qu'il sort et ressort à tout propos ce petit remix hilarant, tel un jingle taquin, où l'on écoute en écho un passager énervé à bord d'un avion en train d'hurler, avec l'accent marqué, « les nerfs sont tendus ! » (lire « tendi »).

Avec ce refrain, son tube du moment, Monfils provoque Tillström, pas le plus volcanique des coaches, qui se met pourtant aussi à se déhancher. On ne peut pas mieux souligner cette évidence que le petit groupe de Gaël, Gat' et Mikki vit dans une atmosphère très complice. C'est cadré, mais rythmé. Éreintant et distrayant. Après le bloc foncier d'une semaine sur une piste d'athlétisme à Miami, ce jeudi 29 décembre marquait l'amorce du cycle du travail en explosivité, avec exercices intégrés sur le court. Un tableau en neuf actes pour forçat, genre Koh Lanta floridien, avec des décalages en coup droit intercalés avec des gainages obliques, des pompes avant de servir et toute sorte d'alternance sadique entre frappes et efforts sans raquette.

Sans oublier le petit plus maison, la suprême torture imaginée par Gaëtan Olivier imposant par séquence le port d'un masque recréant les conditions d'une altitude à 1 800 m. Pour en baver, Gaël « Hannibal Lecter » Monfils en a bavé. « C'est souvent utilisé par les skieurs de fond, notamment, détaille Olivier. Ça bouscule les habitudes respiratoires en faisant prendre conscience de l'importance de respirer en plein effort. Ça aboutit à une dette d'oxygène qui permet de muscler le diaphragme et la cage thoracique. »

« C'est un jeu qui pompe de l'énergie dans les jambes mais Gaël est en bien meilleure condition physique qu'il y a un an »

Paré pour sa troisième année avec Monfils, Gaëtan Olivier est l'homme des petits plus qui soulagent le corps et l'esprit, avec une formation qu'il vient de terminer en préparation mentale de sportif de haut niveau. Tôt le matin à Miami, c'est An Mo (massage), Ban Fa (étirement) et Dong Fa (mobilisation), avant le fameux « training mask » sur le court pour repousser les limites d'un corps régénéré. Le tennisman a trouvé en cet adepte de la médecine chinoise un complice qu'il respecte sûrement pour avoir soulagé ses douleurs récurrentes aux genoux, mais aussi pour ses performances d'athlète accompli en ultra-trail. Seul petit hic, les deux hommes n'arrivent pas à se mettre d'accord sur le port de la ceinture cardio. Toujours à l'affût d'un défi, on aurait imaginé Monfils scrutant sans fin les données chiffrées matérialisant ses progrès physiques. En fait, non. « Gaël n'est pas chiffres, dit Olivier. Rationnel comme je suis, vous pensez bien que j'étais arrivé avec mes tableaux et ma ceinture, mais ce n'est pas quelque chose sur lequel il se focalise, sauf exception. Mais on voit tout de suite sur le terrain qu'il a progressé, dans sa vitesse de réaction, sa puissance ou sa manière de récupérer après un point dur. »


Avec coach Tillström, le but est d'utiliser cette nouvelle puissance pour optimiser un attirail de plus en plus offensif. Les exercices privilégiés sous les regards des palmiers ne laissent pas de place au doute. Travail d'appui pour les décalages en coup droit, répétitions de premières frappes lourdes après le service, gamme de retours vigoureux, ateliers de volées où le coach insiste sur « le petit pas d'allègement et ces jambes à bien écarter », c'est une scénarisation d'un tennis de plus en plus agressif qui s'écrit. « C'est un jeu qui pompe de l'énergie dans les jambes mais Gaël est en bien meilleure condition physique qu'il y a un an, dit le Suédois. Il a aussi beaucoup plus de puissance dans son revers, il contrôle mieux le revers long de ligne qui évite de faire trop de revers croisés de défense et ceci le place dans une position où il a moins d'efforts à faire sur le court. »

Loin du Miami bling-bling, il ne fallait donc pas espérer voir Monfils sur des rollers à Miami Beach, ni cruisant sur un yacht dans la baie. La pose dans la piscine ou dans la mer ? Très peu pour lui. À Miami, il n'a pas tapé à l'entraînement avec Andy Murray, résident lui aussi, mais un peu avec Verdasco ou Fognini, et surtout avec Albot (98e mondial), un Moldave bien charpenté. « Radu, je l'adore, rigole Monfils. Très physique. Une qualité de balle incroyable pour les gammes. » Et s'il lui arrive de rapiner un point par-ci par-là à l'entraînement, ça permet juste d'enflammer les débriefings pendant le repas.

« Je me suis toujours dit que j'aurais un pied-à-terre ici »

À Miami, Monfils n'a pas non plus sacrifié à la mode des footings ensablés. Mais il vous raconte par le menu tous les détails de l'agonie de son cousin Jérémy qui s'est essayé à le suivre sur les séries des 400 m sur la piste d'athlé. À quelques encâblures de ses Antilles natales, Miami est la base préférentielle du Français pour se ressourcer. « Depuis l'Orange Bowl en cadets, je me suis toujours dit que j'aurais un pied-à-terre ici. J'aime le style de vie, les petits matches de NBA. À trois heures d'avion, je peux faire un break si je veux aller voir mon père (en Guadeloupe). Cette année, j'ai fait un petit saut pour passer dire bonjour à Tony (Parker) à San Antonio. Avec Tarik (Benhabilès), on y avait passé neuf mois quand j'étais plus jeune. Philippe Manicom (son ancien soigneur) vivait là aussi. Avant ma demi-finale à Roland, on était venu passer quelques jours ici avec Champion. Comme Mikki (Tillström) a l'habitude de passer ses vacances à Naples (une autre ville de Floride), on combine le truc, quoi... »

Cette année, des cousins sont passés le voir, dont quelques-uns « dans la fête », basés à Miami Beach, loin du clan des forçats. Darryl (son frère à l'université en Virginie), Jérémy (le cousin plus téméraire du sprint long), Arash (le copain de Genève) n'étaient pas loin pour un soutien plus actif. C'est une logistique lourde pour loger tout ce petit monde, surtout quand un ami qui a promis une maison ne répond plus aux messages. On a donc vu aussi à Miami Monfils le chef de clan, responsable des uns et des autres, faire la navette entre les hôtels en tentant de trouver des solutions d'hébergement. « Un vrai K.-O. », se marrait-il alors que la soirée était bien entamée. Et qu'il fallait se lever aux aurores le lendemain.

(*) La cellule comprend aussi son agent Nicolas Lamperin et sa chargée de presse Marina Gauthier.


Ailleurs sur le web
VIDEO. "On m'a déjà comparée à des singes" : Alicia Aylies, Miss France 2017, revient sur le racisme dont elle est victime
VIDEO. "On m'a déjà comparée à des singes" :…
FRANCE INFO
Vikings : Le Jeu Mobile Gratuit qui va vous rendre Accro
Vikings : Le Jeu Mobile Gratuit qui va vous…
GOOGLE PLAY STORE
L'installation de panneaux solaires est-elle rentable ?
L'installation de panneaux solaires est-elle rentable ?
GCONOMISE.FR
Recommandé par
commentaires (6)
commenter l'article
tous les commentaires les mieux notés
Tetef007 - 14 janv. à 18:10
J'attendais ton commentaire Le Gaulois; merci, ça donne la pêche !!Bon week end

00 signalerrépondre
nicoyoho - 14 janv. à 16:43
Ce n'est pas en faisant des super sauts spectaculaires qui va gagner mais il reste un des joueurs les plus spectaculaires tout de même!

00 signalerrépondre
Jazzy-Blues. - 14 janv. à 16:53
nicoyoho. Ses sauts font partie de sa préparation et de son style de jeu. C´est sa mise en train pour échauffer les muscles et les tendons de ses articulations. Je souhaite qu´il aille le plus loin possible dans la compète. Le voir jouer est un régal !!!

00 signaler
Hogganbeck - 14 janv. à 15:39
Et bien moi je pense que Gaël peut encore gagner un grand Chelem. Bien sûr il faut faire vite mais c'est encore jouable. Et puis si il le faisait, ce ne serait pas banal!

00 signalerrépondre
fazen - 14 janv. à 12:23
Avec un peu de chance, il passera 1 tour !!

13 signalerrépondre
toutes les réactions

AILLEURS LE WEB
bestennis
Mega Fan
Mega Fan
 
Messages: 381
Inscription: Dim Aoû 31, 2014 18:20

Re: Articles & Interviews

Messagede bestennis » Sam Jan 14, 2017 19:56

T'as lu l'article mais tu l'a pas :lol: :lol: ??
bestennis
Mega Fan
Mega Fan
 
Messages: 381
Inscription: Dim Aoû 31, 2014 18:20

Re: Articles & Interviews

Messagede FandeMonfils » Sam Jan 14, 2017 20:15

J'achète le journal en fait. Donc pour mettre l'article en ligne c'est compliqué :lol: Il faudrait que je scanne page par page et j'avoue que j'ai pas toujours la motivation. Mais si ça intéresse il ne faut pas hésiter à me le demander, je peux le faire de temps en temps!
Avatar de l’utilisateur
FandeMonfils
Moderator
Moderator
 
Messages: 5065
Inscription: Mer Jan 17, 2007 17:56

Re: Articles & Interviews

Messagede ArThUr » Sam Jan 14, 2017 21:21

Très bel article, en effet on voit qu'il y a eu beaucoup de travail, à mettre en place dès mardi à l'Australian Open !
ArThUr
Master Fan
Master Fan
 
Messages: 2903
Inscription: Lun Jan 05, 2009 16:53
Localisation: Lille

Re: Articles & Interviews

Messagede FandeMonfils » Mar Jan 17, 2017 18:57

http://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites ... let/769520

Gaël Monfils (vainqueur de Jiri Vesely : 6-2, 6-3, 6-2) : «Un premier match de la saison, c'est toujours piège. Mais j'ai réussi tout de suite à mettre en place ce que je voulais faire et ça m'a aidé. Je suis bien rentré dans le match. J'avais mon plan de jeu très clair. Un match complet. J'ai juste eu une panne au service. Ça m'a agacé. J'ai fait une bonne préparation et je suis arrivé ici avec de bonnes sensations. On a juste eu une frayeur en fin de semaine sur le niveau de fraîcheur, mais on a trouvé un bon timing. Dolgopolov (son prochain adversaire) est vraiment dangereux. Il aime bien casser le jeu de l'adversaire. Il faudra que je prenne le jeu à mon compte pour ne pas le laisser m'embobiner avec ses changements de rythme. Il faudra être solide pour distribuer droite/gauche et l'étouffer.»
Avatar de l’utilisateur
FandeMonfils
Moderator
Moderator
 
Messages: 5065
Inscription: Mer Jan 17, 2007 17:56

Re: Articles & Interviews

Messagede bestennis » Lun Jan 23, 2017 23:18

Les défaites les plus déroutantes de Gaël Monfils

Le 23/01/2017, mise à jour le 23/01 à 19:05
Partager

L'Open d'Australie 2017 s'est terminé lundi pour Gaël Monfils. (Reuters)
Gaël Monfils a perdu lundi en huitième de finale à l'Open d'Australie face à un Rafael Nadal prenable. Le Français n'en est pas à sa première défaite crispante ou déroutante dans sa carrière. Retour sur quatre rencontres face à des cadors qui auraient pu (ou dû) tourner en sa faveur.

Déconcertant face à Djokovic

A l'US Open 2016, Gaël Monfils n'a perdu aucun set avant sa demi-finale. Il joue sans doute le meilleur tennis de sa carrière et dispute, face à Novak Djokovic, l'un des matches les plus importants de sa vie. Monfils n'a jamais battu le Serbe en treize rencontres, et ça ne sera toujours pas pour cette fois. Mené cinq jeux à zéro après 20 minutes, puis deux sets à rien en 1h15', le Parisien montre un tout autre visage que depuis le début du tournoi. Après un début de match à l'intensité habituelle, il se relâche totalement. Il marche, renvoie des balles molles, attend le service à l'intérieur du court.

En réalité, «la Monf'» essaie de déstabiliser Djokovic, qui ne se laisse pas prendre au jeu. Le public le siffle, il se remet à jouer normalement, remporte un set, pour l'honneur, mais, au final, ne tiendra pas le coup (6-3, 6-2, 3-6, 6-2). «La question avec lui (Djokovic), c'est de savoir s'il faut jouer son jeu tranquillement et prendre 6-2 6-2 6-2, ou alors essayer de le sortir de sa zone de confort. Il fallait tenter d'autres solutions même si moi aussi je n'étais pas confortable là-dedans. Alors j'ai cherché», expliquera Gaël Monfils.

Et au cinquième set, le noir

En quarts de finale à Roland-Garros, en 2014, Gaël Monfils va réchauffer le Central en ce début de soirée. Alors qu'il vient d'encaisser deux sets par Andy Murray (6-4, 6-1), il hausse son niveau de jeu et rattrape ses deux sets de retard, alors que Murray commence à perdre pied physiquement. L'obscurité commence à s'installer et l'Ecossais discute avec le juge-arbitre pour savoir à quoi s'en tenir. Il s'attire évidemment les sifflets du public. Le match continue et rien ne va plus pour Gaël Monfils. Breaké d'entrée, il accumule les fautes et ne gagne aucun jeu. Il laisse filer la dernière manche en 24 minutes (6-4, 6-1, 4-6, 1-6, 6-0).

«Je n'ai pas trop de réponses tout de suite, explique-t-il ensuite. J'ai joué un bon premier jeu jusqu'à 15-30, puis tout s'est passé très rapidement. Je me sentais bien. Alors, j'ai tenté de frapper fort. Ça sortait de peu. J'ai commencé à rater pas mal de balles. Je ne me sentais pas mal, donc c'était une sensation très bizarre.»

Les trois balles de match manquées en quarts des JO

Alors que le tennis français aux Jeux Olympiques de Rio est au plus mal, sur et en dehors des courts, la défaite de Monfils en quarts de finale est une déception de plus pour la Fédération française. Pour ses deuxièmes JO après 2008, il arrive au Brésil fort d'un bel été (titre à Washington, demi-finale à Toronto). Pourtant, il s'arrête en quarts de finale, face à Kei Nishikori (7-6 [4], 4-6, 7-6 [6]). Une défaite crispante puisqu'il s'est procuré trois balles de match, à 6-3 dans le tie-break décisif, sans parvenir à en convertir une seule. Il a notamment tenté l'ace sur sa deuxième balle à 6-5. «Il n'y a pas de regrets, j'ai bien joué, j'ai donné tout ce que j'avais, je suis tombé sur plus fort que moi», a-t-il déclaré après le match.

Si près du but face à Federer

Gaël Monfils n'a sans doute jamais été aussi près de battre Roger Federer en Grand Chelem qu'en quarts de finale de l'US Open 2014. Le Français a livré une bataille en cinq sets avant de s'avouer vaincu (4-6, 3-6, 6-4, 7-5, 6-2). «La Monf'» mène deux sets à zéro, cède le troisième set au Suisse mais se procure une balle de match à 5-4 dans le quatrième set. La suite s'est jouée à quasiment rien, de l'avis des deux joueurs. «Il m'a manqué un peu de réussite, témoigne-t-il dans L'Equipe. S'il boise sa volée (haute de coup droit) ou si j'arrive à mieux tenir mon revers sur le passing que je tente, on n'en parle plus.»

A.R.

après cet article
L'OM passe la seconde sur le marché des transferts
Novak Djokovic a «déjà des frissons» avant même de débuter l'Open d'Australie
contenus sponsorisés
Parka jusqu’à - 50 % - vêtements femme
Parka jusqu’à - 50 % - vêtements femme
PURE SHOPPING
Compétences RH : un nouveau virage
Compétences RH : un nouveau virage
BLOG.DELOITTE.FRANCE
Vidéo : Un accélérateur pour les start-up de l'IoT
Vidéo : Un accélérateur pour les start-up de l'IoT
YOUTUBE
La lampe de poche très puissante que les militaires adorent
La lampe de poche très puissante que les militaires…
LUMIFY X9
infos
Open d'Australie
Simples hommesSimples femmesDoubles hommesDoubles femmesFrançaisFrançaises
commentaires (55)
commenter l'article
tous les commentaires les mieux notés
Averell_ - 23 janv. à 21:49
La photo est absolument magnifique.

00 signalerrépondre
pieds.sur.terre - 23 janv. à 21:20
Monfils, c'est quoi son palmarès ? Triste tennis français ! MDR !

12 signalerrépondre
Arthurux - 23 janv. à 21:45
Alors Monfils c'est : 6 titres (dont 1 ATP500), 19 finales (dont 3 MS1000 et 5 ATP500), demi-finaliste RG 2008, demi-finaliste US Open 2016, 22 victoires sur top 8 (dont 8 sur le top 4), 6ème mondial. Peu de joueurs peuvent montrer meilleur palmarès...

00 signaler
Saturnin - 23 janv. à 21:20
C dingue de lire un tel article. Jamais je n'ai senti Nadal vraiment debordé mis à part quand Monfils a trouvé une grosse première balle. Mais dissertons sur ce match "offert"

00 signalerrépondre
Gerardle1er - 23 janv. à 21:14
Ah ba Nadal était prenable... Sinon ça aurait été quoi ? Trois bulles ?

00 signalerrépondre
toutes les réactions

ailleurs sur le web
Robe pull jusqu'à -50% - vêtements femme
bestennis
Mega Fan
Mega Fan
 
Messages: 381
Inscription: Dim Aoû 31, 2014 18:20

Re: Articles & Interviews

Messagede bestennis » Lun Jan 23, 2017 23:20

Ou comment raviver des mauvais souvenirs.
bestennis
Mega Fan
Mega Fan
 
Messages: 381
Inscription: Dim Aoû 31, 2014 18:20

Re: Articles & Interviews

Messagede bestennis » Lun Jan 23, 2017 23:21

Liser le commentaire d'Arthurux ( arthur :lol: ) dans l'article. Bon je suis très enervé qu'il ai perdu.
bestennis
Mega Fan
Mega Fan
 
Messages: 381
Inscription: Dim Aoû 31, 2014 18:20

Re: Articles & Interviews

Messagede ArThUr » Jeu Jan 26, 2017 12:08

Ce n'est pas moi Arthurux lol, mais il a pas forcément tort, disons que Gaël a une belle carrière, mais il manque des titres (même des 250 ou autres comme Gasquet et Simon) et après on sait qu'il a les coups et le potentiel pour gagner un grand tournoi mais il a un blocage face aux gros donc c'est compliqué.
ArThUr
Master Fan
Master Fan
 
Messages: 2903
Inscription: Lun Jan 05, 2009 16:53
Localisation: Lille

Re: Articles & Interviews

Messagede FandeMonfils » Dim Fév 05, 2017 16:22

Ce week-end, vu qu'il n'avait pas la Coupe Davis, Gaël s'est inscrit à un grand tournoi de padel : http://www.lequipe.fr/Tennis/Article/We ... ils/775390
Avatar de l’utilisateur
FandeMonfils
Moderator
Moderator
 
Messages: 5065
Inscription: Mer Jan 17, 2007 17:56

Re: Articles & Interviews

Messagede FandeMonfils » Mar Avr 04, 2017 21:38

Des nouvelles de Gaël !! http://www.lequipe.fr/Tennis/Article/Ga ... oie/790669

Gaël Monfils : «Ce n'est pas la joie»

Blessé au tendon d'Achille et au genou, forfait pour la Coupe Davis, Gaël Monfils est encore dans l'incertitude sur sa participation au tournoi de Monte-Carlo.

Chez lui en Suisse, Gaël Monfils se soigne. Blessé au tendon d'Achille et au genou, il a dû zapper le tournoi de Miami et la rencontre de Coupe Davis contre la Grande Bretagne qui se déroule ce week-end à Rouen. « Je suis triste de ne pas pouvoir jouer la Coupe Davis et je soutiens les gars », glisse-t-il simplement au téléphone. Après plus de deux semaines d'inactivité totale, il entame en douceur son processus de rééducation. S'il garde le moral, il est encore dans le flou sur son programme et ne sait pas encore s'il pourra défendre les points de sa finale à Monte-Carlo (16-23 avril).

« Où en êtes-vous de vos blessures ?
Lundi, j'ai fait pour la première fois un peu de vélo et aujourd'hui (hier), ça va moyen. Les premières sensations ne sont pas super. Je vais reprendre un peu la muscu du haut. Ce qui était dur, c'est que je ne pouvais pas marcher. J'avais des béquilles. J'ai repris la marche depuis une petite semaine mais ce n'est pas la joie.

Comment est-ce arrivé ?
A Indian Wells, j'avais de plus en plus mal, mais je me suis bien strappé et je me suis fait bien mal contre Thiem (défaite 6-3, 6-2 en huitièmes).

Vous pensez être prêt pour Monte-Carlo ?
Ce n'est pas sûr. Mes docteurs (dont Bernard Montalvan, le médecin de l'équipe de France) évaluent l'indisponibilité entre trois et cinq semaines. J'ai une déchirure au tendon d'Achille, je ne vais pas jouer du jour au lendemain, je ne suis pas un cyborg. Ça prend du temps. Si je ne joue pas à Monaco, ce n'est pas la fin du monde. Je rejouerai dès que je pourrai. Au fond, j'ai envie de jouer Monaco mais si je ne peux pas, je continuerai à me soigner. Je sais que c'est mieux de reprendre à zéro qu'avec un entraînement tronqué par quelques petites douleurs. Je vais prendre mon temps. Si je peux courir début de semaine prochaine, ça sera cool. Si ce n'est pas le cas, ça sera compliqué.

«J'ai une déchirure au tendon d'Achille, je ne vais pas jouer du jour au lendemain, je ne suis pas un cyborg»

Est-ce que ça change toute votre programmation ?
Avant Indian Wells, j'avais prévu de changer ma programmation : faire la Coupe (Davis) et aller jouer Marrakech et Monte-Carlo. Je voulais jouer un peu plus, notamment sur terre battue. Et là, ça change encore et il faut encore enlever des tournois.

Vous pourriez jouer à Rome, absent de votre programme ?
Je ne réfléchis pas si loin. J'essaie déjà de récupérer et je verrai. C'est sûr que si je ne peux pas reprendre tout de suite, je vais aller jouer à Rome. Pour l'instant, j'espère jouer Monaco avec très peu d'entraînement mais pouvoir aller jouer.

Votre objectif, c'est Roland-Garros ?
C'est loin ! Mon objectif à court terme est de rejouer le plus tôt possible. Je ne pense pas à une échéance en particulier. Je pense à être sur pieds. Je suis dans les temps. Je suis pratiquement à trois semaines (d'arrêt). Il faut quand même re-bouger le corps en douceur. J'ai mal partout. On y va tranquille, ce sont peut-être des douleurs de reprise.

Vous avez exprimé votre frustration sur votre début de saison moyen. Avec un peu de recul, comment l'expliquez-vous ?
Il y a forcément des petites choses qui ne m'ont pas aidé mais je veux les garder en interne et ne pas les prendre comme excuses. Il y a des choses que j'ai mal faites ou que je dois mieux faire. Ça fait un bon moment que je joue en demi-teinte parce que j'ai quelques petits pépins. On pensait que ça allait s'arranger et ça n'a pas été le cas. Je n'ai pas très envie d'en parler parce que ce n'est pas une excuse et on s'arrête quand on est blessé. C'était plus une gêne qu'une vraie blessure. Ce niveau de jeu, je le prends pour moi parce que j'aurais pu mieux faire.

A Indian Wells, vous aviez repris votre ancien service (les deux pieds joints). Est-ce un retour sur le long terme ?
Je ne sais pas. J'ai juste envie déjà de pouvoir retourner sur le terrain et je verrai. A la fin, tout était compliqué.

«Depuis le début de l'année, il n'y a qu'en Australie où je jouais très bien»

Et moralement comment le vivez-vous ?
C'est compliqué. Je suis déçu. J'ai beaucoup d'envie et envie de continuer sur une bonne dynamique. Du coup, c'est chiant. J'ai envie que ça se finisse, d'être à 100% et de retrouver un bon niveau de jeu. Depuis le début de l'année, il n'y a qu'en Australie où je jouais très bien (défaite en quatre sets contre Nadal). Après, ce n'était pas du tout satisfaisant.

Vous en profitez pour faire autre chose ?
Je fais complètement autre chose déjà quand je suis dans le tennis (sourire). Donc là, je fais mes petits projets, mes petits hobbies, ma petite vie. Tranquille. J'essaie de me reposer, de faire mes soins et ma rééducation.

Quand vous voyez l'état de forme de Roger Federer à bientôt 36 ans, ça vous donne de l'espoir ?
J'ai toujours été un fervent supporter de Roger. Sur l'âge, ça ne me fait pas trop peur. Au contraire, je suis content. Les mecs de NBA font aussi des trucs de fou. Vince Carter (Memphis Grizzlies) a quarante piges et joue super bien en ce moment.

Le temps qui passe ne vous perturbe pas ?
Non, c'est vraiment une question d'envie. Je jouerai tant que l'envie sera là et que j'aurai envie de faire des efforts. »
Avatar de l’utilisateur
FandeMonfils
Moderator
Moderator
 
Messages: 5065
Inscription: Mer Jan 17, 2007 17:56

Re: Articles & Interviews

Messagede FandeMonfils » Mar Avr 04, 2017 21:41

Bon j'ai du mal à décrypter mais apparemment Gaël en est à 3 semaines d'arrêt et on lui avait dit entre 3 et 5 semaines. Pour le moment il a du mal à savoir où il en est. J'aimerais vraiment qu'il puisse revenir et au moins s'entraîner même si dans l'idéal j'aimerais le voir jouer à Monte Carlo.

Il faut vraiment qu'il bosse son jeu, qu'il progresse. Là on perd du temps et il est autant frustré que nous. J'ai envie de le voir bosser vraiment son jeu et son mental pour qu'il nous fasse rêver avant Roland...
Avatar de l’utilisateur
FandeMonfils
Moderator
Moderator
 
Messages: 5065
Inscription: Mer Jan 17, 2007 17:56

PrécédentSuivante

Retourner vers L'actualité de Gaël

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron