Tournois terre battue 2008

Forum consacré à la carrière tennistique de Gaël Monfils: Photos, news, matchs... tout!

Messagede FandeMonfils » Ven Mai 30, 2008 00:49

Pfffou! Il a encore gagné en 3 sets mais ça ressemblait à un match marathon ( 3heures quand même) !

En tout cas, il a montré des choses intéressantes malgré une grande passivité, quand il est monté au filet il a fait mal! Il agaçait les consultants à jouer si défensif :P !

Mais sinon j'espère qu'il va récupérer, il a 2 jours pour ça même si demain il va jouer avec son pote Ouanna en double. Allez Gaël, l'autrichien Melzer est largement à ta portée !!!
Avatar de l’utilisateur
FandeMonfils
Moderator
Moderator
 
Messages: 5332
Inscription: Mer Jan 17, 2007 17:56

Messagede antillais » Ven Mai 30, 2008 09:45

ce match m'a encore énervé..il va falloir qu'il joue autrement si il veut avancer dans le tournoi et prendre la balle plus tôt. c'est decevant de voir un mec avec un aussi gros potentiel, jouer a 15 kms de sa ligne fond.. Il va falloir qu'il augmente son nivea de jeu.. On va dire que c'est 2 tours de chauf pour se mettre sur de bons rails...
antillais
Super Fan
Super Fan
 
Messages: 169
Inscription: Mer Nov 30, 2005 14:57
Localisation: 78(conflans ste honorine)

Messagede FandeMonfils » Sam Mai 31, 2008 20:44

Et voilà!! Gaël en 8e à Roland Garros, c'est pas magnifique ça? Il a finalement gagné au mental et au forceps face à Melzer : http://www.lequipe.fr/Tennis/breves2008/20080531_195928_monfils-avance-a-petits-pas_Dev.html

J'avoue que j'avais un peu peur quand je vois son premier set je croyais qu'il aurait beaucoup de mal à trouver la solution.

Il a gagné un peu miraculeusement le deuxième même s'il a mieux joué. Après il nous a sorti quelques "slides" superbes et notamment un plongeon qui l'a fait plonger (:wink: c'est le cas de le dire) dans la 3e manche. Mais après il est vraiment bien revenu, il a pas paniqué et pour quelqu'un qui n'a joué que 12 matchs avant Roland (!!) je trouve qu'il s'en sort superbement.

En plus, on sent qu'il a progressé et rien que le fait qu'il ait gagné 2 matchs en 3 sets mais aussi qu'il soit toujours capable d'arracher ceux en 5, montre qu'il est plus fort qu'il y a 2 ans.

Il a joué plus offensif quand on avançait dans le match, avec quelques beaux passings et même des services-volée.

En plus, c'est Ljubicic! Pas Davydenko! Il a une chance d'aller en quarts, j'y crois vraiment! Franchement cette année, pour Gaël, il y a la place pour quelque chose d'ENORME!!!!!!
Avatar de l’utilisateur
FandeMonfils
Moderator
Moderator
 
Messages: 5332
Inscription: Mer Jan 17, 2007 17:56

Messagede Truc » Sam Mai 31, 2008 23:49

Oui, la fin du match était vraiment plus convaincante, il s'est mis à avoir une frappe beaucoup plus lourde qui faisait mal. Et au filet, il se débrouille vraiment pas si mal, j'étais agréablement surprise de ce côté.
Mais bon, Melzer était déjà cuit quand il a passé la cinquième et pour en arriver là, ça avait pas été jojo à regarder une fois encore. C'est encourageant, parce qu'il a au moins des phases comme ça où il se montre percutant; et de manière générale, il fait preuve d'une force de caractère admirable, mais son tennis est plus par intermittences que jamais.

Alors moi aussi, je m'énerve un peu en le regardant jouer comme ça, antillais :P, mais je repense à ce qu'avait dit Champion à Monte-Carlo: « Le mérite de Gaël, c’est que même quand il joue très mal, il reste dedans, il ne s’agace pas et réussit à prendre du plaisir à souffrir. » Et c'est vrai que c'est un mérite, en un sens.
Et à cette séance d'entraînement de la vidéo de Canal avec son "Mais c'était nul, là!" complètement paumé à la fin (ça date d'à peine un mois!) - et sachant tout cela, je trouve ça formidable de le voir réussir à batailler de cette manière à Roland.
Ça fait tellement chaud au coeur quand il est récompensé à la fin!
Dernière édition par Truc le Dim Juin 01, 2008 00:22, édité 5 fois.
Truc
Master Fan
Master Fan
 
Messages: 2217
Inscription: Dim Jan 14, 2007 15:53

Messagede Truc » Sam Mai 31, 2008 23:50

Voilà l'article dans l'Equipe après sa victoire contre Horna. J'ai donc un train de retard, mais Champion parle justement du fait qu'il doit gagner des matchs en "limant" avant de pouvoir espérer montrer du beau jeu. C'est ce qu'il fait, en ce moment. Je repensais à ça en le regardant aujourd'hui, ça m'aidait à supporter:
Monfils, la valeur travail
Au bord des crampes et à la dure, le Français s’est frayé un chemin jusqu’au troisième tour.

QU’A GAGNÉ hier soir Gaël Monfils ? Tout un tas de choses. Il a d’abord remporté haut la main le concours de claudication qui l’opposait, à la nuit presque tombée, à Luis Horna. Au jeu de la crampe qui vous pète à la cuisse, le fameux « je boite, moi non plus », Monfils avait grimacé le premier. Mais le Péruvien n’allait pas tarder à riposter de convulsions. On ne le saurait qu’après mais il ne restait qu’une poignée de jeux à nos estropiés. Le kiné venait pour l’un, revenait pour l’autre, et quand il accourait pour Monfils, Horna en profitait, le coquin, pour aller piquer un remontant dans sa pharmacie. C’était un peu la série Urgences, épisode « Suzanne-Lenglen ».
« Je commençais à ne pas être beau du tout, admit Monfils. Je “crampais” surtout au service mais je pensais qu’il n’était pas si tard et qu’on pourrait jouer un autre set s’il le fallait. Enfin, je suis content d’avoir évité ça, parce que là, les cannes, elles me brûlent. » Mais cette péripétie ne doit rester qu’accessoire. « Oui, ce n’est pas méchant, dédramatisait Thierry Champion, son entraîneur. J’ai vu la tête de Gaël après le match, elle n’est pas vilaine. C’est pas celle d’un mec au bout du rouleau. »
Non, vraiment, Monfils a gagné plus précieux. Du temps et de la confiance. Suffisamment coriace pour réagir quand Horna mena 5-3, 30-30 au troisième set, il a ce matin sa place, comme l’année dernière, dans le wagon du troisième tour à Roland-Garros. Ces trois dernières années, il est un des Français – le Français ? – le moins décevant dans ce stade. Peut-être parce qu’il se sent moins attendu au tournant que d’autres. « Oui, allez-y, intéressez-vous à Benneteau, à Paulo (Mathieu). Moi, je suis bien dans l’ombre. Je suis derrière, ça me va. » Monfils serait-il le nouveau vengeur masqué ? Celui qui avance en douce ? « Non, parce que j’ai de grandes ambitions ici. Je ne veux pas m’arrêter là (il sera opposé au prochain tour au gaucher autrichien Jürgen Melzer). Ici, je suis heureux de jouer devant ma famille et mes potes. Et ce n’est que quand on est heureux qu’on joue bien au tennis. »
« Je m’en suis sorti en bricolant »
Si Monfils est heureux, joue-t-il bien pour autant ? Pas vraiment. « Pas encore », dit Champion. Hier, il ne fut ni tout à fait chaud ni carrément froid. Il fut tantôt l’un, tantôt l’autre, mais le plus souvent, sa température se bloqua sur « tiède ».
Fâché avec son coup droit, qui, lui-même en revanche, était très en phase avec le filet, Luis Horna lui tendit au début une perche toute trouvée. Sérieux, le Français prit la tangente jusqu’à mener 5-2. C’était le temps des fulgurances. Vinrent les absences. Elles commencèrent par ces deux doubles fautes quand il servit à 5-3 et se fit débreaker. Il loupa ensuite une balle de set à 5-4, 30-40 mais Horna lui offrit dans le tie-break deux cadeaux d’ami. Monfils venait d’empocher le premier set, tiré par les dreadlocks. « Je me suis trop souvent déconcentré à cause de mon service qui ne marchait pas, raconta-t- il.Ça m’a pris la tête encore au deuxième set et, si je m’en suis sorti, c’est en bricolant. »
C’est en travaillant surtout. Parce qu’on peut reprocher bien des choses à Monfils mais pas de chipoter sur la hargne. Son jeu manque de vie, son coup droit ne fait pas mal comme il devrait mais le garçon s’accroche. Il fait sans doute trop de ronds et d’échanges neutres mais il bosse. « Si vous pensiez que Gaël allait revenir sur le circuit et écraser tous les mecs en balançant des mites en coup droit et des paquets d’aces, vous étiez dans le rêve, explique Champion. Moi, je l’avais prévenu : ”Tu ne joueras bien que quand tu auras gagné des matches en limant. Tu vas devoir retrouver le goût de la sueur et tu vas manger de la terre. Si tu es d’accord pour ce programme, alors tu seras sur le bon chemin.” Et il y est, il est vivant et je suis super content pour lui. Quand on parle de Roland-Garros, je ne lui parle pas d’aller en deuxième semaine, je lui parle de gagner le tournoi. Ce n’est pas qu’on fanfaronne. C’est juste que je ne veux pas qu’on soit petit bras. Pas trop “Français” quelque part. »
FRÉDÉRIC BERNÈS
Truc
Master Fan
Master Fan
 
Messages: 2217
Inscription: Dim Jan 14, 2007 15:53

Messagede Truc » Sam Mai 31, 2008 23:54

Sinon, Ljubicic à la place de Davydenko, c'est une super bonne nouvelle parce que la perspective de la cadence de Davydenko en fond de court me faisait vraiment peur tandis que je le regardais aujourd'hui!
Ljubo sera quand même favori, et Gaël a en fait un meilleur "head2head" avec Davydenko, mais sur terre et dans leur forme actuelle, Ljubo paraît quand même nettement plus "faisable".
Truc
Master Fan
Master Fan
 
Messages: 2217
Inscription: Dim Jan 14, 2007 15:53

Messagede Truc » Dim Juin 01, 2008 11:12

Après la victoire sur Melzer dans l'Equipe:
Monfils dit merci
Le Français dédie sa victoire à l’équipe qui l’a aidé à passer un hiver difficile.

SEUL SUR LE COURT, mais groupé en dehors. Hier, Gaël Monfils ne jouait pas que pour sa pomme. Quand il acheva Melzer par deux sets plein pot, il y avait tout le « Team Lagardère » qui poussait derrière lui. Pas grand-chose à dire de ce match décousu. Tout d’un coup, l’Autrichien perdit complètement le fil et le Français n’eut plus qu’à surfer sur la ola du central. « Il a craqué physiquement, expliquait le vainqueur. Au début, il prenait la balle tôt et enchaînait souvent au filet. Ça lui a pompé du jus. Et moi, j’ai mis un peu de temps à m’adapter. » Et voilà comment on enchaîne trois victoires dans un Grand Chelem après cinq mois de galère.
En sept tournois, il n’avait pas pu aligner plus de deux succès. On parlait de blessures, mais, en fait, il avait la tête ailleurs. Il a fallu toute l’écoute du team. « Ce qui m’arrive aujourd’hui (hier), confiait-il hier, c’est dans la continuité du travail que j’ai pu produire avec Thierry, Rémi et le team. » Thierry Champion, l’entraîneur, et Rémi Barbarin à la fois préparateur physique et « directeur du développement tennis » chez Lagardère ont pu savourer hier, la résurrection de leur poulain. En sa qualité de préparateur physique, Barbarin n’avait pas le bon rôle. C’est de lui que venaient toutes ces idées de contrôles physiques, de prises de sang, de footings, de mesures en tout sens qui pour Gaël n’avaient pas de sens. « Au début, j’avais une mauvaise vision du “ team ”, avouait hier l’intéressé. Mais maintenant, j’ai confiance en eux. »
Barbarin : « On le voyait pleurer »
« Le problème avec Gaël, c’est qu’il avait peur de ne pas avoir un programme personnalisé, poursuit Barbarin. Puis, il a compris l’importance de la solidarité. Il avait besoin de chaleur humaine, tout simplement. Il était en butte aux problèmes de son âge, dépits amoureux, etc. et avait besoin de parler. »
Le binôme Champion-Barbarin dut laisser tomber la raquette et le prendre par la main. « Ça a été deux mois difficiles, continue Barbarin.On le voyait pleurer. Alors, on lui a fait comprendre qu’on tenait à lui. Gaël a commencé à intégrer que tout le monde était là pour l’aider. Il faisait de plus en plus le tour des bureaux pour dire bonjour. Comme ça, il carottait le début de la séance, mais l’essentiel était qu’il se sente bien. » Des séances, il y en eut des tonnes de sacrifiées à cette langueur. « Gaël n’était plus blessé, mais on ne pouvait toujours pas l’entraîner. » Car le bonhomme combinait son blues avec son caractère excessif. « Il aime le conflit, rappelle Barbarin et peut être vindicatif. Mais malgré tous ses excès, il a su se reconstruire. » Dans sa motivation et dans son physique.
Même si le préparateur physique fait aujourd’hui ce constat : « Il y a deux ans, je le préparais deux fois plus. » Et il révèle cet aspect étonnant de sa personnalité : « Gaël ne veut pas subir de test, parce qu’il a l’impression d’être noté. » Mais au bout de ses peines de coeur, de ses vagues à l’âme et de ses réticences sur le carnet de notes, il finit quand même par se remettre dans le bon sens. « L’arrivée de la saison sur terre a marqué le vrai début de son année, constate Barbarin. À Monte-Carlo, il a enchaîné ses deux premiers matches pleins (victoires sur Verdasco et Karlovic), la pompe était réamorcée. »
À Roland-Garros, le scénario lui a donné un coup de pouce. « Il faut être réaliste, Gaël a hérité d’un bon tableau (trois adversaires au-delà de la 92e place), relativise Rémi Barbarin. Mais il a su en profiter. »
La chute de Davydenko, le numéro 4 mondial, semblerait confirmer sa bonne étoile. « Il ne faut pas s’emballer, poursuit Barbarin. Il faut d’abord qu’il n’oublie pas d’où il vient. Mais c’est vrai que physiquement, il monte en puissance. » L’intéressé, lui, qui abordait hier sa qualification en huitièmes avec une joie contenue, confirme : « J’ai de la marge. » Il en faudra.
PASCAL COVILLE
Truc
Master Fan
Master Fan
 
Messages: 2217
Inscription: Dim Jan 14, 2007 15:53

Messagede FandeMonfils » Dim Juin 01, 2008 17:48

Oui j'ai lu l'article finalement pas super positif, mais bon je crois qu'on savait un peu tout ça, notamment ses changements d'humeur et ses déboires. Mais Gaël c'est avant tout un battant sur le court et je pense qu'il va faire réviser certains jugements de journalistes si jamais il se hisse en quarts. En plus, il pourrait malheureusement bien être le seul représentant français si il y parvenait ( à l'heure où j'écris, Paulo et Micka ont perdu mais tout est possible pour Jérémy Chardy, et ce sera compliqué pour Julien face à Federer!).

Surtout ce qui fait plaisir et ce qu'il confirme, c'est sa montée en puissance. On voit qu'il est de mieux en mieux physiquement, quand on voit le match d'hier, je le sentais plus frais à la fin du match qu'au début! Son niveau de jeu aussi gagne en assurance donc il y a place pour quelque chose!

J'aime beaucoup son état d'esprit face aux journalistes: Quand on lui demande son objectif, il dit tout de suite "gagner le tournoi" ... Et pourquoi pas ? Sur le site d'Eurosport, il y a la vidéo : http://www.eurosport.fr/tennis/sport.shtml?menu=1595
Avatar de l’utilisateur
FandeMonfils
Moderator
Moderator
 
Messages: 5332
Inscription: Mer Jan 17, 2007 17:56

Messagede Truc » Lun Juin 02, 2008 10:24

FandeMonfils a écrit:Oui j'ai lu l'article finalement pas super positif, mais bon je crois qu'on savait un peu tout ça, notamment ses changements d'humeur et ses déboires. Mais Gaël c'est avant tout un battant sur le court et je pense qu'il va faire réviser certains jugements de journalistes si jamais il se hisse en quarts.
Je trouve les journalistes assez sympas avec lui, franchement. Sur France 2, ils sont indulgents avec lui dans leurs commentaires, on sent bien qu'ils sont derrière lui même quand il joue hyper décousu. Je me demande à quoi faisait allusion le père quand il s'est énervé l'autre jour en direct en plein milieu du match au micro de Montfort. Et les derniers articles dans L'Equipe soulignent drôlement aussi l'attitude positive.

Nous, on le sait, ses sautes d'humeur et ses déboires, mais est-ce que les gens le savent? J'en suis pas sûre. C'est important qu'ils le rappellent dans les articles. La plupart des gens ne regardent le tennis que pendant Roland-Garros, et Gaël s'y débrouille toujours pas mal chaque année, tout le monde ne doit pas se rendre compte qu'il a eu une vraie mauvaise passe et qu'il en sort tout juste. D'où un certain atterrement aussi dans le public quand il joue mal, à mon avis, je trouve pas que les gens le supportent beaucoup cette année, même s'il les a remerciés à la fin contre Melzer - il joue pas bien et ne fait pas trop de "show", donc le public semble un peu sur la réserve pendant ses matchs, je trouve.

Mais cet après-midi, il y a de grosses chances en effet pour qu'il soit le dernier espoir français, donc espérons que les gens vont être là à 100% quoi qu'il fasse sur le court!
Dernière édition par Truc le Lun Juin 02, 2008 10:28, édité 2 fois.
Truc
Master Fan
Master Fan
 
Messages: 2217
Inscription: Dim Jan 14, 2007 15:53

Messagede Truc » Lun Juin 02, 2008 10:26

L'interview de Champion dans le Parisien, je peux pas passer ici sans un petit article, vous avez l'habitude: :P
« Gaël a mûri »
LE TANDEM Monfils-Champion s’est reformé en novembre dernier après quatorze mois de séparation. Le coach parle aujourd’hui d’un joueur qui, à 21 ans, sait parfaitement ce qu’il veut. Et qui n’a pas envie de s’arrêter en huitièmes de finale contre le Croate Ljubicic (30e mondial).
- Comment expliquez-vous que Gaël marche plutôt bien ici ces trois dernières années ?
- D’une part, il aime jouer ici. Roland-Garros est un objectif majeur. Et il est heureux à Paris. Son père habite en Guadeloupe maintenant et il revient pendant le tournoi. Sa maman est là. Il y a toute sa famille, ses amis. Gaël marche beaucoup à l’affectif. Ses victoires, il a envie de les partager avec ses proches. Il se nourrit de ça. On le voit sur le court, il se tourne beaucoup vers son clan.
- Quelles différences faites-vous entre le Monfils d’aujourd’hui et celui de la première période de votre collaboration ?
- Même si ça ne se voit pas encore tout le temps sur le terrain, c’est un bien meilleur joueur techniquement. Là, il est encore défensif car il manque de repères sur ces courts de Roland-Garros. Mais son avancée vers le filet est beaucoup plus rapide. Avant, il bradait un peu les volées. Aujourd’hui, quand on fait un échauffement au filet, il est aussi concentré que dans ses frappes de fond de court. Ça veut dire qu’il a envie de progresser.
« Il n’est pas entamé physiquement »
- Que lui manque-t-il encore ?
- Des matchs durs pour prendre confiance en ses possibilités. En revanche, il retrouve une vraie concentration durant les parties. Contrairement à ce que les gens peuvent penser de Gaël, en se disant qu’il est un peu fou, c’est un garçon très lucide. Il sait ce qu’il fait sur le terrain.
- En quelque sorte, il a mûri…
- Oui, Gaël a mûri. Il sait exactement ce qu’il veut : réussir. Il ne rejoue que depuis deux mois,mais il est en train de montrer qu’il est à la hauteur de ses ambitions. Le jeu ne suit pas encore complètement, mais ça va se mettre en place.
- Que peut-il espérer contre Ljubicic ?
- Il n’est pas entamé physiquement, en tout cas moins qu’au même stade en 2006. Physiquement et mentalement, il sera là. Après, le jeu…On ne lui demande pas de bien jouer, on lui demande de gagner. Il y a deux ans, il était très heureux d’être en huitièmes. Aujourd’hui, ce n’est plus un accomplissement.
Truc
Master Fan
Master Fan
 
Messages: 2217
Inscription: Dim Jan 14, 2007 15:53

Messagede Truc » Lun Juin 02, 2008 10:57

Et dans l'Equipe:
« Gaël sait ce qu’il fait »
THIERRY CHAMPION, l’entraîneur de Gaël Monfils, décode la métamorphose de son joueur, opposé aujourd’hui à Ivan Ljubicic.

Hier, à la veille de son huitième de finale, Gaël Monfils s’est entraîné une petite heure sur le court no 15, sous les yeux de son préparateur physique, Rémi Barbarin, de son père, Ruffin, de sa petite amie, la Slovaque Dominika Cibulkova, et, bien sûr, de Thierry Champion, son entraîneur. Après la séance, tandis que « la Monf’ » s’éloignait, préférant le silence pour rester concentré sur son objectif, « Champ’ » accepta de faire le point sur la première semaine de son joueur.

« VOILÀ, COMME EN 2006, Gaël Monfils est en huitièmes de finale. Mais joue-t-il bien pour autant ?
– Si on analyse profondément ses trois premiers matches ici, on va tous tomber d’accord : il peut mieux jouer que ça. Mais est-ce qu’en Grand Chelem on te demande de bien jouer ? Non, on te demande avant tout de mouiller le maillot. Et sur ce point, il est exemplaire. Je trouve qu’on n’a pas le compliment facile avec Gaël. Il a vécu une sale période avec des blessures, il revient depuis peu et il ne se plante pas à Roland-Garros.
– Pour en arriver là, il n’a pas battu des cadors (Clément, Horna et Melzer) et, tout à l’heure, il doit affronter Ivan Ljubicic qui n’est plus ce qu’il était. Secrètement, ne vous dites-vous pas que c’est son année ?
– Je n’en rajoute pas des tonnes mais je lui fais passer plein de messages positifs. “ Gaël, regarde, tu n’es pas fatigué, tu montes en régime, tes deux derniers sets étaient monstrueux…” Mais si je lui dis : “ Gaël, c’est ton Roland ! Personne ne t’attendait et là, le tournoi, il est pour toi ”, alors je fais une belle bêtise. Bien sûr, je préfère que Gaël affronte Ljubicic plutôt que Davydenko. Mais un mec qui a été numéro 3 mondial et demi-finaliste ici, s’il se remet dedans, il redevient ultradangereux. Gaël devra l’user et tout de suite.
– Justement, peut-il gagner longtemps en gardant ce style assez défensif ?
– Si vous voulez savoir si je crois que Gaël est meilleur quand il entre dans le terrain, la réponse est oui. Jusqu’ici, il s’est calqué sur le niveau de ses adversaires. Il fait souvent ça. Tout le monde le trouve trop défensif, trop loin de sa ligne mais personne ne souligne que, dans les moments critiques de ses matches, comme par hasard, il redevient conquérant. Sur les fins de set, c’est lui qui va au risque le premier. C’est le réflexe de quelqu’un qui lit bien les situations.
– La stratégie n’a jamais été la tasse de thé de Monfils. Et là, il serait devenu lucide, réfléchi…
– Oui, c’est ce que je vois. Contre Melzer, à deux sets à un contre lui, on est tous plus inquiets que lui ne l’est. Quand je le vois, après, dans le vestiaire, il me dit : “ T’as flippé, hein, dis-le que t’as bien flippé. ” Oui, Gaël, j’ai flippé, et toi ? “ Moi non, parce que j’ai vu qu’au début du quatrième set il ne me faisait plus de service-volée. J’ai compris qu’il n’avait plus le jus pour le faire. Là, il ne pouvait plus rien m’arriver. ” Je ne l’avais jamais vu, mais alors jamais, appeler un kiné dans un match quand il sentait les crampes venir. Contre Horna, tout seul, il l’a fait et il a même demandé des pastilles de sel au toubib. Avant, il ne mangeait rien, il ne buvait pas, on avait l’impression qu’il ne pensait pas. C’est fini, ça. Aujourd’hui, il sait ce qu’il fait.
« Accordez-lui du temps »
– Mais on a le sentiment qu’il gagnerait du temps et des forces à commencer ses matches comme il les finit. Le critiquez-vous parfois pour son attentisme ?
– Quand je vois ses trois premiers sets contre Melzer, je me dis que s’il entrait un peu plus dans le terrain, s’il frappait franchement, s’il swinguait son revers pour de vrai, ça ferait 6-3, 6-4, 6-3 et zéro fatigue. Mais sur le terrain, c’est quoi l’important à la fin ? C’est qu’il trouve la solution. Et il l’a toujours trouvée.
– D’accord, mais quel est le style qui lui conviendrait le mieux ?
– Quand j’ai recommencé à travailler avec lui (en décembre), on a évidemment ouvert le dossier “style de jeu”. Et Gaël m’a dit : “ Moi, je veux jouer style Blake. Dans le court et ça canarde.” Ça tombait bien parce que je pense que c’est comme ça qu’il arrivera à ses plus grandes victoires. Mais là où il s’est planté, c’est qu’il a cru que ça viendrait comme ça, facile. Il voulait frapper des coups isolés. Or, il revenait d’une longue parenthèse et il devait reconstruire sa base. Et puis Gaël ne peut pas jouer sur la ligne de fond de court parce qu’il n’a pas la même gestuelle que Blake. S’il fait ça, la balle lui saute à la gueule et c’est l’arrosage. Gaël doit reculer avec la balle et avancer avec elle, il doit la coller. Il doit le faire, il va le faire, mais accordez-lui du temps.
– Gaël dit qu’il ne sera jamais bon le jour où il ne sera pas heureux…
– C’est exactement ça. Samedi, il finit son match en cinq sets, il est en huitièmes de finale de Roland-Garros, il a une bonne trajectoire dans ce tournoi parce qu’il lui reste plein de gomme, et là, il est censé aller jouer en double mixte avec sa copine (la Slovaque Cibulkova). Je lui dis : “ Moi, je pense que c’est une connerie.” Lui me répond : “ Oui, mais moi, j’ai envie de le jouer.” On discute et je comprends que ça lui tient vachement à cœur. J’accepte. Je suis persuadé que si je dis non, je lui flingue son tournoi en simple. Parce que je l’aurais rendu malheureux. »
FRÉDÉRIC BERNÈS
Truc
Master Fan
Master Fan
 
Messages: 2217
Inscription: Dim Jan 14, 2007 15:53

Messagede steaM » Lun Juin 02, 2008 20:26

Rhaaaaaa ça fait plaisir !!!!!!!

Depuis le temps que j'attendais le retour de Gaël !! Je savais pas trop quoi penser au début du tournoi il jouait bizarrement mais entre la fin de match contre Melzer, les articles, le doc vidéo... je comprend qu'il est en train de se reconstruire :)

Bravo vraiment, un GRAND bravo ! Il a gardé ce qui faisait sa force et a commencé à bien gommer certains de ses vieux défauts : La Monf' is back !

Au passage merci beaucoup à Truc pour ses retranscriptions d'articles ;)
steaM
Newbie
Newbie
 
Messages: 9
Inscription: Sam Mai 26, 2007 12:43

Messagede FandeMonfils » Lun Juin 02, 2008 20:47

Y en a qui se réveillent que quand il gagne :P ! Non je rigole! :wink:
En tout cas, je pense que tous ceux qui l'ont suivi savent à quel point il revient de loin.

Et la grosse nouvelle c'est :IL EST EN QUARTS DE FINALE!!!!!

Super La Monf' dernier français rescapé, moi je l'avais dit partout sans fanfaronner puisque j'aurais préféré que les autres français se qualifient et qu'il a eu un tableau plus facile mais il l'a fait!!!!

Maintenant, on sait qu'il fait parti des 8 meilleurs joueurs mondiaux sur terre battue ! En tout cas, je me demande s'il va y avoir un engouement énorme pour Gaël, s'il va y avoir une "Monfmania" :wink: ? Les français sont assez prompts à s'enflammer et ils l'avaient pas mal fait pour Tsonga donc ...

Franchement il le mérite, vu d'où il vient et à quel point c'est dur d'aller en quarts à Roland !!

A l'heure où je parle, on ne connaît pas l'adversaire de Gaël mais ce sera très probablement David Ferrer qui mène 3-0 dans la 5e manche ... Je pense que ce sera plus compliqué avec un espagnol, spécialiste de terre battue et qui sait varier ses coups.

Mais comme Gaël monte en puissance et qu'il a été bon aujourd'hui, vraiment présent, avec peu de fautes et un jeu agressif, je pense qu'il va être ENORME!!!!! VAS-Y Gaël, on n'attend que ça !

P.S : Je lis tous les articles dans l'Equipe et j'espère qu'ils vont nous en faire La Une!!!
Avatar de l’utilisateur
FandeMonfils
Moderator
Moderator
 
Messages: 5332
Inscription: Mer Jan 17, 2007 17:56

Messagede Truc » Mar Juin 03, 2008 00:30

C'est vraiment pas trop la Monfmania, pour l'instant! Je dois dire que les premières réactions sont assez mauvaises et il s'en prend un peu plein la tronche pour son match, le pauvre:
http://www.lequipe.fr/Tennis/breves2008 ... e_Dev.html
http://www.liberation.fr/actualite/spor ... 421.FR.php
Etc.
Pour nous qui le suivons régulièrement, il y avait pourtant des progrès, nets même, ça me fait un peu mal au coeur qu'il soit autant critiqué. Les gens ont peut-être pas vu ses derniers matchs?
Je ne l'ai pas trouvé si abominable, mais bon, j'ai toujours une perspective un peu spéciale par rapport à lui. Ses coups étaient lents, mais paraissaient en même temps assez lourds aujourd'hui, par rapport aux tours précédents.
Et la force mentale est vraiment admirable. Peu de moments de flottement, il était très concentré, j'ai trouvé qu'il gérait bien. C'est sûr que Ljubicic était franchement pas bon.

Enfin bon, passons, mais ça me coupe un peu ma joie, toutes ces réactions.
Ferrer, ça va être hyper dur, il est quand même top 5...
Truc
Master Fan
Master Fan
 
Messages: 2217
Inscription: Dim Jan 14, 2007 15:53

Messagede Truc » Mar Juin 03, 2008 00:34

Au moins, son clan est plus guilleret (un article du Parisien):
Le clan Monfils aux anges
Le clan Monfils, composé d'une bonne cinquantaine de personnes dans les tribunes du Central entre la famille, les amis et les entraîneurs, était aux anges lundi soir après la qualification du Parisien pour les quarts de finale de Roland-Garros.

«Je savais qu'il était capable de supporter le choc de Roland-Garros. Il aime les grands courts. Aujourd'hui, il l'a prouvé», a dit son coach Thierry Champion, qui a repris en main Monfils il y a environ six mois.

«Il a fait son meilleur match»
«Vu le contexte, il a fait son meilleur match. Il monte en puissance depuis le début. Il était plus agressif qu'aux tours précédents, même si par moment, il était loin derrière. Sa qualité de balle était bien meilleure. Physiquement et mentalement, il a tenu. Il a fourni un match plein à tous les niveaux, technique, physique et tactique.»

Le préparateur physique, Rémi Barbarin, a vu dans la victoire sur Ivan Ljubicic une étape dans l'évolution du jeu de son protégé. «Il vient de plus en plus vers le filet, de temps en temps il produit des services-volées, il lâche ses coups droits. J'ai l'impression qu'il est moins tout fou et plus raisonné tactiquement. Il est en train de se construire son propre jeu. C'est ce qu'on lui demande.

Du côté familial, c'était l'émotion qui primait, au point de faire perdre ses repères au papa, Rufin. «Ca fait toujours plaisir de voir le fils en demi-finale... oh ! en quart de finale !».

Et les souvenirs des temps difficiles remontaient à la surface. «Quand vous avez un fils à ce niveau qui se blesse, ça fait très, très mal. Ce qu'il faut, c'est être avec lui tous les jours du fond du coeur et lui faire comprendre que ça ne veut rien dire, que ça passera, qu'il aura sa chance comme tout le monde. Et ça a marché», a dit M. Monfils, pas étonné par la petite danse exécutée par son fiston après la balle de match.

Prochain objectif, passer le cap David Ferrer en quart de finale. Et les raisons d'espérer une nouvel exploit existent. »Du fond de court, Gaël a réussi à percuter l'adversaire, à mettre des frappes assez lourdes. C'est avec ce style de jeu qu'il peut faire mal aux meilleurs joueurs de terre battue«, a estimé Rémi Barbarin.
Truc
Master Fan
Master Fan
 
Messages: 2217
Inscription: Dim Jan 14, 2007 15:53

PrécédentSuivante

Retourner vers L'actualité de Gaël

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

cron